Addict au jeu : quelle aide puis-je obtenir ?

Addict au jeu : quelle aide puis-je obtenir ?

D’après les chiffres de l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies, environ 1,3 % de la population française souffrirait d’addiction au jeu d’argent et de hasard.

Dans un tel schéma, un dispositif d’assistance est indispensable pour aider les personnes concernées.

La psychothérapie

La psychothérapie est une branche de la médecine qui s’occupe du traitement des troubles mentaux, des bouleversements du comportement ou des situations perturbantes pouvant entraîner une détresse psychologique.

Si vous avez une addiction au jeu, vous aurez besoin de l’accompagnement d’un psychiatre, d’un psychologue ou d’un psychothérapeute.

Ces séances d’accompagnement varient selon l’individu. Vous commencerez par des séances d’entretien avec le thérapeute.

Elles lui permettront d’évaluer vos motivations et vos objectifs en ce qui concerne le traitement de votre addiction.

Ensuite, débutera la thérapie proprement dite. Elle a pour but de corriger vos comportements de jeu basés sur de fausses croyances.

Pour finir, le psychothérapeute tentera d’analyser les origines de votre dépendance pour affiner le traitement.

Au cas où vous seriez gravement affecté par cette addiction, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge psychiatrique.

Elle est disponible dans quelques cliniques, dans certains hôpitaux et dans les centres de soins d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA).

Les associations à but non lucratif

Créé en 1990, SOS joueurs est une association à but non lucratif qui aide gratuitement les personnes qui souffrent d’une addiction aux jeux d’argent.

Pour y arriver, elle met à la disposition des malades, des avocats, des assistants sociaux et des psychologues. Au sein de l’organisation, les psychologues se chargeront d’établir avec vous un premier contact.

Ils s’occuperont ensuite de la permanence téléphonique et de vous rediriger vers le centre d’aide et de traitement adapté.

À ce titre, les assistants sociaux s’occuperont de votre traitement. Les avocats quant à eux s’occuperont de la permanence juridique.

Cela est d’autant plus important au regard des graves conséquences que la dépendance aux jeux pourrait occasionner.

Les groupes de soutien locaux

Encore appelé « Joueurs anonymes », il s’agit d’un regroupement d’hommes et de femmes qui partagent leur histoire et leur expérience en ce qui concerne l’addiction au jeu.

Le but de ce partage est de protéger les malades, d’aider les plus faibles à avoir de l’espoir et le soutien moral nécessaire à leur rétablissement.

Les groupes de soutien sont des lieux de décompressions où vous pouvez narrer tous les événements marquants de votre parcours dans la lutte contre l’addiction.

Parler de ces faits avec des personnes qui les comprennent vous permet de vous libérer d’un certain fardeau de culpabilité.

Pour intégrer ces groupes de soutien, vous devez obligatoirement avoir un profond désir d’arrêter de jouer.

La particularité de ces rassemblements de soutien est qu’ils sont pour la plupart organisés par d’anciens malades pour aider de nouveaux malades. On y retrouve rarement des professionnels de la santé.

Maitre Gambler

Related Posts

Magazine La Gazette des Courses : présentation et avantages

Magazine La Gazette des Courses : présentation et avantages

Lucky You : premier film poker après le boom des années 2000

Lucky You : premier film poker après le boom des années 2000